Conseils pour réussir parfaitement les cartes de visite de ses collaborateurs

La carte de visite est certes l’outil incontournable de prospection. Ainsi, son édition ne doit pas être prise à la légère, car de nombreux paramètres sont pris en compte. En effet, le format, la qualité des graphiques ainsi que la finition doivent être agréables, tout comme son contenu. Voici quelques conseils afin de créer une carte de visite réussie.

Format de la carte

L’idéal est de se conformer à la taille standard de tous les petits rectangles à coordonnées. En effet, sa dimension est de 8.5 sur 5.4 cm. Miser dans l’originalité n’est pas une bonne solution. Ainsi, une normalisation de la forme a été étudiée afin de pouvoir insérer facilement les cartes dans les porte-cartes ou portefeuille standard. Pour un rendu plus naturel, il est préférable d’orienter la carte vers un format horizontal. En effet, de cela dépendra les remarques de l’interlocuteur. Cependant, rien n’empêche de tester une carte verticale si le produit ou le service fourni est atypique. Concernant l’arrière de la carte, c’est rare de trouver des cartes de visite contenant des informations au verso. Seulement, il est parfois utilisé pour donner des informations pertinentes telles que tarifs, ou des horaires d’ouverture de magasins, etc.

Une carte agréable à lire

La police choisie pour la carte doit être simple, sobre avec aux maximales deux tailles différentes. Les grands caractères ne doivent être utilisés que pour des informations importantes. En revanche, il est possible d’utiliser le format italique et le gras. Pour la couleur, le choix doit inclure les couleurs de communications de l’entreprise. Utiliser 3 couleurs est parfait mais au-delà de ce nombre  décrédibilise ce document professionnel. Par ailleurs, ces cartes de visite doivent faire apparaître le logo ou l’image de l’entreprise. À défaut de logo, il est préférable de mettre une image qui décrit l’activité de la société.

La personnalisation des cartes de visite

Il est possible de créer des cartes à contenu différent selon le destinataire choisi. Ainsi, le contenu de la carte peut être modifié, mais l’idéal est de la rendre polyvalente. Pour cela, il faudra que son contenu confère des renseignements rapides sur la marque, et sur la société. Attention toutefois à ne pas transformer la carte en une plaquette commerciale. Il ne faut mettre que les informations essentielles à l’interlocuteur. Enfin, l’évolution du monde numérique permet d’insérer des codes QR dans les cartes de visite, afin de permettre au destinataire d’accéder facilement à un site web, ou à un compte professionnel.