Qu’est-ce qu’un bad buzz ?

Le buzz marketing est une stratégie très efficace sur le net. Il sera plus facile de faire connaître une marque ou un produit avec l’aide d’internautes ou d’autres blogueurs. Par contre, il se peut que l’on fasse une erreur lors d’une campagne marketing. C’est à partir de cette erreur qu’apparaît le bad buzz. Cependant celui-ci n’est pas si « bad » que cela, si l’on sait l’utiliser.

Bon à savoir sur le Bad Buzz

Une stratégie de marketing viral peut mal tourner, et c’est l’origine de Bad buzz. En effet, les internautes qui ressentent de l’indignation ou de la colère après la réception du message publicitaire décident de le dénoncer. D’ailleurs la dénonciation s’accompagne de partage, et au fil de ces partages la marque augmente de visibilité. Le but est de tirer profit du moment où l’on parle de la marque et peu importe que ce soit des buzz bons ou mauvais. L’essentiel est de le mettre en place, tout en sachant gérer une communication de crise. Ainsi le buzz tout court consiste à faire parler de la marque en augmentant sa notoriété. Un bad buzz est réussi si la surprise et l’étonnement des clients sont orchestrés en suivant un plan prédéfini.

Faire tourner positivement le Bad Buzz

Pour que celui-ci soit bien réussi, il faut qu’il soit orchestré à l’avance. Tout se joue dans la maîtrise de la transmission à travers les réseaux sociaux et le moment où l’on avoue la supercherie. En effet, selon Warren Buffet, milliardaire américain : on a besoin de 20 ans pour se construire une notoriété et 5 min seulement suffisent pour la détruire. Ainsi pour les start-up qui veulent se faire une notoriété, le mauvais buzz intentionnel est un moyen pour se faire connaître rapidement. De plus, cela n’engage aucuns frais. Il se peut également qu’une société de renom l’utilise afin de jouer avec ses valeurs. Le but est de susciter davantage la sympathie des clients.

Les étapes à suivre pour maîtriser le Bad Buzz

Les réseaux sociaux sont les moyens idéals pour faire circuler une information dans les plus brefs délais. Bad buzz consiste à lancer une mauvaise information afin de créer une réaction négative des utilisateurs. Puis l’information devient partagée, et critiquée jusqu’à être un post viral. Ensuite, la presse online et offline discute de la publicité honteuse en précisant la marque. Finalement, la marque procède à un démenti ou excuses en expliquant le phénomène selon ses stratégies.